• Pigeonnier sur piliers

    Retour vers : PATRIMOINE * PIGEONNIERS & COLOMBIERS

     

     

    Pigeonnier sur piliers aux environs de Castres Tarn

    Pigeonnier dans une propriété privée aux environs de Castres, Tarn

    Ce pigeonnier toujours utilisé, est superbement entretenu et mis en valeur

    Toit castrais couvert d’ardoises en « écailles de poisson » à double génoise

    Grilles et plages d’envol en bois, randière en briques foraines

    Caisse enduite avec chaînages d’angle en pierre de taille comme les chapiteaux, les capels et les piliers

     

    Pigeonnier sur piliers à toit castrais Tarn

    Vu d’un autre côté

     

    Pigeonnier sur piliers lanternon et grille d'envol

    Grilles d’envol sous le lanternon où se prélassent les hôtes heureux de ce magnifique pigeonnier

     

     

    Pigeonnier sur piliers Valence d'Agen Tarn-et-Garonne Midi Pyrénées

    Très beau pigeonnier sur piliers à Valence d'Agen, Tarn-et-Garonne

    Situé à l’origine à Clermont-Soubiran, il a été soigneusement restauré puis reconstruit en 1990 à son emplacement actuel, place du Colombier.

    La caisse à pans de bois est en briques foraines comme la randière ; les piliers et leurs capels* sont en pierre. Lucarnes avec grilles d’envol en bois et joli épi de faîtage représentant un pigeon ; le toit est couvert de tuiles plates avec arêtiers en tuiles canal.

    *Capels : demi-sphères de pierre placées au sommet des piliers pour empêcher l’ascension des prédateurs

     

     

    Pigeonnier sur piliers vers Mezun Lot-et-Garonne

    Pigeonnier vu sur la route aux environs de Mezun, Lot-et-Garonne

    Toit couvert de tuiles plates avec arêtiers en tuiles canal

    Caisse à pans de bois, randière en tuiles plates, chapiteaux, capels et piliers en pierre de taille

     

     

    Pigeonnier sur piliers 17ème 18ème siècles Buzet-sur-Baïse Lot-et-Garonne Aquitaine

    Pigeonnier XVIIème et XVIIIème siècles

    Aire de repos de Buzet-sur-Baïse, Lot-et-Garonne

    A l’origine, il faisait partie du domaine du château de la ville et était situé à côté de la Ferme de Las Places qui n’existe plus. Acheté par la société des Autoroutes du Sud de la France, il a été déplacé et reconstruit à l’identique sur l’aire de repos aménagée au pied du château ; seuls les quatre piliers d’origine ont été conservés.

    La caisse carrée est à pans de bois et repose sur quatre piliers de pierre protégés par des capels. Une lucarne aménagée dans son toit typique, sert de grille d’envol.

    Ce pigeonnier n’est plus utilisé.